bartender

Portrait : Jairra Poltrias, une bartender plein d’espoir et fan des cocktails Highball

Nous avons rencontré Jairra Poltrias – à la distance, en toute sécurité ! – pour mieux connaître son profil de bartender, après avoir remporté la quatrième semaine du Confinement Bartender Contest et faire partie des 20 finalistes.

Voici sept questions à la bartender Jairra Poltrias sur ses inspirations, sa vie actuelle et ce qui l’a conduite à participer au concours Confinement Bartender Contest – Best Confinement Tuto !

SPIRITS HUNTERS : 1. d’où êtes-vous originaire ?

Jairra Poltrias : Salut ! Je viens des Philippines (NCR – Quezon City).

 

2 – Depuis combien de temps êtes-vous bartender?

Presque 2 ans déjà.

 

3 – Qu’est-ce qui vous a amené dans le monde du bartender/ qu’est-ce qui vous a inspiré à devenir bartender ?

 

4 – Qu’avez-vous découvert sur vous-même en étant bartender ?

 

5 – Quelle est la situation dans votre ville/pays par rapport au COVID ?

Malheureusement, ici aux Philippines, le nombre de cas de personnes infectées par le Covid est encore élevé, en même temps que le nombre de patients déjà guéris augmente.

 

6 – Qu’est-ce qui vous a incité à réaliser la vidéo que vous nous avez envoyée pour le concours Confinement Bartender Contest ?

Tout d’abord, je veux juste partager mes cocktails, mes recettes avec les autres, tout comme le premier (Taste of Hope) qui signifie que malgré le fait que nous soyons dans cette pandémie, nous pouvons toujours espérer que les choses s’améliorent bientôt. Les ingrédients ont également été inspirés des ingrédients couramment utilisés et disponibles dans notre maison (cuisine). Puis le deuxième (Visioner’s Highball) a été inspiré par mes visions et mes objectifs dans la vie. Les ingrédients ont également été inspirés parce que j’aime les Highballs, les whiskies et les shrubs (quelque chose de fruité, épicé, avec peu d’amertume).

De plus, cela m’a fait réfléchir à la conception de recettes et à l’amélioration de mes compétences en matière de montage vidéo.  Je suis aussi une personne compétitive, donc s’il y avait une compétition, je la joindrais certainement.

 

Enfin, c’est aussi mon espoir parce que cette fois-ci “Confinement / Pas de travail / Pas de source de revenus”, c’était donc, si je gagnait, ma seule façon de contribuer au paiement des factures, à faire les courses et à la création d’une petite entreprise. Et c’est ce qui s’est passé !

 

7 – Votre bar est-il ouvert aujourd’hui ?

Malheureusement, mon bar n’est pas ouvert car il est interdit de servir dans les bars de Makati City et les gens ne sont pas autorisés à boire dans les lieux publics.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.