Bartender profession

Le métier de barman doit évoluer, selon Yoann Demeersseman

Yoan Demeersseman, dans un récent entretien avec Business & Marchés, a exprimé ses idées sur la formation du métier de barman et que celle-ci “doit évoluer“.

Enseignant et consultant pour les professionnels du bar, des spiritueux et de la restauration, Yoann Demeersseman a participé à la création du premier certificat de qualification de barman professionnel (CQP) au monde. Vers 2010 après avoir réalisé qu’il y avait un vrai métier dans ce monde, en créant une “cuisine liquide”. Enfin, la profession est reconnue aux États-Unis et en Angleterre.

Yoann ajoute également que la renaissance du cocktail a joué un grand rôle dans le développement de cette industrie. Les barmen professionnels sont de plus en plus présents dans les bars, avec une station de cocktail dédiée et sophistiquée. Il y a une mise en place et des spiritueux de qualité.

Pour proposer une véritable offre de formation, Yoann s’appuie sur la création de méthodes digitales et va plus loin dans l’enseignement du métier de barman. De plus, il souligne qu’il y a plus que la préparation d’un cocktail : “On apprend à faire un cocktail, mais il faut aussi être dans la relation de service. Il y a aussi un besoin de formation supplémentaire, selon votre niveau (le bartender junior, le bartender et le bartender senior dans certains bars de Londres, par exemple).”

Yoann Demeersseman a publié Mon cours de cocktails (Dunod, 2018), un manuel qui présente à la fois les recettes et le matériel nécessaires au barman ; il a contribué à Rumporter et bien sûr à la formation du CQP Barman.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.