Saviez-vous que ? Mélanger l’alcool et la timidité peut être un risque

L’alcool et la timidité sont deux éléments qui sont susceptibles de jouer contre une personne. En fait, les personnes timides ont tendance à ressentir des niveaux élevés d’anxiété après avoir consommé des quantités importantes d’alcool. De plus, ils essaient de boire davantage pour contrer ce sentiment d’anxiété.

Pour prouver ce fait, une équipe de l’University College London a mené une expérience avec un groupe de personnes en bonne santé générale (mentale et physique). Ils ont divisé les individus en deux groupes, ceux qui sont très timides et ceux qui ne le sont pas, ou moins timides. Le degré d’anxiété des participants a été déterminé et ces données ont été mélangées avec la consommation d’alcool, ou pas, de la veille.

L’étude a montré que les personnes timides avaient des niveaux plus élevés d’anxiété après avoir bu de l’alcool la veille. Mais dans les cas de faible contrôle émotionnel, ces personnes avaient tendance à consommer plus d’alcool pour contrer l’anxiété causée par l’alcool. Cela prouve qu’il existe un risque réel d’entrer dans un cercle vicieux.

Les auteurs estiment que leur étude fournit un marqueur potentiel du risque de troubles liés à l’alcool, avec des implications concrètes pour la prévention et le traitement.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.