Vent en poupe pour les rhums d’outre-mer

Le rhum français des régions d’outre-mer, notamment de la Réunion, connaît une forte croissance et une valeur élevée.

Le rhum français aurait progressé de +3,4%. Ce marché a une valeur totale de 515 millions d’euros. En particulier, le rhum réunionnais influence la croissance du secteur. Plus spécifiquement, les catégories rhum vieux et rhum arrangé, qui présentent une tendance transversale.

Ces catégories de rhum sont en pleine croissance. Les marques comme Charrette (Terroirs Distillers), Rivière du Mât et Isautier sont plutôt positives mais restent à l’offensive entre elles. Charrette est la troisième marque française en volume, tandis qu’Isautier enregistre une croissance de 30% par an.

En France, cependant, le marché est dominé par le Captain Morgan, de Diageo, qui conteste cette première place avec son adversaire français, Old Nick.

Pour sa part, les marques Saint James et Dillon développent de nouveaux rhums et de nouvelles stratégies. Dillon a récemment lancé un rhum agricole “Bourbon Barrell”. Alors que Saint James a proliféré les étals de rhum dans les supermarchés avec une hôtesse accompagne d’un bartender pour faire connaître les différentes gammes de la marque au public.

 

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.

 

Rejoignez la Communauté SH sur Reddit

Spirits Hunters est une communauté dédiée aux spiritueux et au monde de la mixologie. N'hésitez pas à parler du monde de la mixologie et du métier du bartender ici !

Join