Comment étaient les bars de la Saskatchewan avant leur fermeture ?

Plusieurs faits se rapportant aux bars des hôtels de la Saskatchewan font état d’une grande affluence au début des années 1900. A cette époque, le chiffre d’affaires de ces bars était tel qu’il permettait de couvrir les déficits des autres activités de l’hôtel. Plusieurs boissons comme le gin, la bière ou le vin étaient servis. D’ailleurs, il ne fallait débourser que 10 cents pour un verre de whisky.

Le bartender Philip Schappert raconte qu’il leur arrivait de vendre au cours de certaines journées 500 à 600 bouteilles d’alcool. Cependant, arrivé à un certain moment, les gens ont commencé à s’inquiéter des perturbations causées par la grande consommation d’alcool. En fait, sont alors apparus le mouvement Banish-The-Bar et le Women’s Christian Temperance Unions (WCTU). Ces derniers ont fait pression pour la fermeture des bars.

Consécutivement à cette contestation, le premier ministre Walter Scott annonçait la fermeture des bars à partir du 1er juillet 1915.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.