bar

Conséquences du Covid-19 : le bar “Sr. Beer” qui a dû être transformé en supermarché

En Argentine, Alberto Abecasis et sa fille Sol, propriétaires d’un bar, ont dû se réinventer face à la pandémie de Covid-19.

Les propriétaires de Sr Beer, Alberto et Sol ont subi les conséquences de la crise. Lorsque la quarantaine a commencé, les propriétaires ont dû fermer le bar en raison de la crise créée par la pandémie.

Maintenant appelé “El Almacén Sr. Beer”, l’ancien bar ouvert 24 heures sur 24 a dû fermer après cinq ans. Au total, Alberto et sa famille étaient dans la gastronomie et l’hôtellerie depuis 30 ans. Le bar a été complètement réinventé pour fonctionner comme un supermarché alors qu’il y a quelques mois ils servaient des pintes de bière et des tacos. Mais la spécialité de la maison, les tacos, est une raison pour laquelle les clients fidèles reviennent toujours.

La crise m’a rendu difficile de vendre une voiture, et une autre moitié de voiture pour continuer à payer les frais fixes du bar. Jusqu’au jour où nous n’en pouvions plus et où nous avons dû la fermer. Nous avons pensé à un secteur qui serait rentable et en mai, nous avons ouvert le supermarché. Nous avons des marchandises, des produits laitiers, de la charcuterie, de l’épicerie, des légumes et nous faisons de la nourriture, comme avant. Pour l’instant, nous nous en sortons bien, c’est durable“. Alberto a fait un commentaire au journal Zonda.

C’est à la mi-avril que Sr Beer a dû fermer ses portes après cinq ans d’activité. “Quand la quarantaine est arrivée, nous avons mis toutes les batteries et tenu le coup aussi longtemps que possible, l’entreprise étant fermée. Là, j’ai dit : soit je fais quelque chose, soit je ferme, alors j’ai baissé le store et nous avons installé le magasin“, se souvient Alberto.

C’est une entreprise “totalement nouvelle”, disent Alberto et Sol. “C’est rentable et durable“, a conclu la fille d’Alberto, Sol.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.