La bière trappiste utilisée pour créer du shampooing

Des religieuses belges créent le premier shampooing à base de bière trappiste, et il est à vendre !

A Brecht, en Belgique, les religieuses de l’abbaye Notre-Dame de Nazareth créent ce shampooing. Elles se sont alliés aux frères de l’Abbaye Notre-Dame du Saint-Cœur de Westmalle pour produire un shampooing de bière trappiste. Ce qui serait le premier dans son genre,

Ce n’est pas la première fois que les sœurs de cette abbaye créent des produits. En fait, depuis 1955, les religieuses produisent des détergents, de la mousse de bain, du savon à mains et du savon à plancher. Cette fois-ci, ils créent le shampooing pour renouveler leur gamme, ce qui a été rendu possible grâce à l’aide de l’Institut Meurice à Bruxelles. Ce shampooing est composé de 10% de bière trappiste Westmalle.

Les sœurs plus âgées se souviennent que dans le passé, la bière servait à boucler les cheveux et à les rendre plus brillants“. Sœur Katharina, l’abbesse de Notre-Dame de Nazareth, commente. “La combinaison de deux produits incroyablement étincelants a permis d’obtenir un bon match.”

Les avantages du shampooing sont prouvés par l’Institut. Ils affirment que les polyphénols, les traces, les vitamines et les minéraux contenus dans la bière stimulent le volume naturel des cheveux et les rendent plus brillants.

Le shampooing s’appelle Trapp et coûte 8,90 euros pour une bouteille de 33 cl.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.