Le Jour des Morts, une fête commémorative et traditionnelle

Les 1er et 2 novembre ne sont pas des dates ordinaires au Mexique. En effet, c’est durant cette période qu’est célébré le Jour des Morts. Loin d’être morbide, c’est un évènement festif et riche en couleur marqué par une diversité d’activités, de traditions et de rituels.

Selon les croyances populaires mexicaines qui remontent à la civilisation aztèque, les morts reviennent parmi les vivants en ces moments. Des autels sont donc dressés à l’intention des disparus. On y retrouve de la nourriture, du ‘‘pain de mort’’ notamment, des boissons ou des objets préférés de ceux qui sont décédés. La tequila, très populaire au Mexique peut également figurer parmi les cadeaux. Il est aussi de coutume de placer sur les autels, des crânes en chocolat ou en sucre.

Les familles visitent les tombes, les nettoient et les décorent avec des fleurs. Les festivités indigènes du Jour des Morts sont par ailleurs inscrites au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’Unesco et attire chaque année un grand nombre de touristes.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.