Le spiritourisme au Royaume-Uni, du cidre au gin

Photo by Martin Kníže / Patrick Fore / Jaap Mol on Unsplash

Du gin au vin, ces lieux sont indispensables pour le “spiritourisme”.

 

L’oenotourisme

Pour les amateurs de vin, des opérateurs comme Wine Adventures organisent un voyage pour visiter les vignobles. Trois vignobles y participent : Bride Valley, Furleigh Estate et Langham Wine Estate. D’autres options telles que Llanerch Vineyard dans le sud du Pays de Galles comprennent un hôtel de 26 chambres, imitant le succès de l’oenotourisme en Nouvelle Zélande et en Australie.

 

Cidre et poiré

Une industrie évaluée à 1,94 milliard de livres a aussi beaucoup à offrir. Surtout après la renaissance des deux boissons l’été dernier. La Torre Cider Company fait partie des lieux à visiter. D’autres producteurs sont Stephen Ware, qui produit des pommes pour préparer ces délicieux spiritueux.

 

Bière artisanale

Sans doute une caractéristique importante de l’Angleterre. Malgré les quelques ouvertures de l’année dernière (huit brasseries), cette visite est toujours populaire. L’une d’entre elles que vous pouvez visiter est la brasserie Hook Norton. Situé à Costwolds, le paysage de l’endroit est magnifique, et garantit une bière de qualité.

 

Gin et Whisky

Le boom du gin a énormément contribué à l’ouverture de nouvelles distilleries au Royaume-Uni. Selon HMRC, 54 distilleries ont ouvert leurs portes en 2018, mais huit ont fermé. Entre le whisky et le gin, l’Ecosse et l’Angleterre se disputent la première place pour ce qui est de savoir qui a le plus de structures. Vous n’aurez certainement aucun problème à visiter les distilleries de ces spiritueux.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.