esprit de cognac

Le B.a.-ba des spiritueux par Alexandre Vingtier : E comme Esprit de Cognac

Découvrez le cognac à travers la plume et l’expertise d’Alexandre Vingtier qui nous livre en exclusivité son B à BA des spiritueux.

 

Le B à BA des spiritueux par Alexandre Vigntier: E comme Esprit de Cognac

Il existe de multiples appellations à Cognac, à commencer par l’AOC Cognac pour les assemblages ou les producteurs ne souhaitant pas mentionner de cru, le 1er cru de la Grande Champagne, la Petite Champagne et la Fine Champagne composée d’un assemblage des deux crus mentionnés avec au moins 50% du premier, les Borderies, les Fins Bois, les Bons Bois et les Bois Ordinaires ou Bois à Terroir (autrefois deux crus distincts, désormais fusionnés). Mais saviez-vous qu’il existe une autre AOC issue de ce terroir, protégée depuis 1938 ? Non, je ne fais pas référence aux Pineaux des Charentes, ces vins de liqueur à base de cognac. Mais à l’esprit de cognac.

Il s’agit d’une eau-de-vie de vin en tout point similaire au cognac. Sauf, qu’elle subit une troisième distillation à feu nu en alambic en cuivre, entre 80 et 85%. Alors que le cœur de chauffe du cognac ne peut excéder 72,4%. Qui plus est, l’esprit de cognac n’est jamais utilisé dans la région charentaise pour quelque produit que ce soit. Mais à quoi et à qui peut bien servir cet esprit si fin et encore plus cher à produire ? La réponse se trouve de manière subliminale dans le premier paragraphe…

 

Exclusivement pour des producteurs de Champagne

En effet, l’esprit de cognac est produit exclusivement pour les producteurs de champagne. Le vin effervescent le plus célèbre au monde, tirant lui aussi son nom du vieux français canpayne, champaine puis champaigne, du latin campania désignant une plaine découverte.

Effectivement, les deux terroirs partagent des grandes similitudes dans leurs sous-sols calcaires. Et comme on ne distille pas de vin de champagne, autant utiliser une eau-de-vie de vin ayant un terroir relativement similaire et à la renommée tout aussi mondiale. En fait, cet esprit sert de support alcoolique à la fameuse liqueur de dosage ou liqueur d’expédition des champagnes. Celle-ci peut elle-même ainsi vieillir pendant parfois plusieurs décennies en fûts de chêne. Car on n’ajoute pas simplement quelques gouttes de vin sucré pour doser les grands champagnes, pour lesquels il faut plusieurs années minimum, parfois plusieurs décennies pour produire des assemblages dignes de ce nom ou de vieux millésimes. Non, il faut une liqueur d’âge avoisinant, parfois même plus âgée que le champagne millésimé ou la grande cuvée que l’on va commercialiser.

Comme quoi, s’intéresser aux spiritueux peut également en apprendre sur bien d’autres produits d’exception. Certains racontent même que l’esprit de cognac était autrefois la base des plus grands parfums !

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.