Ruinart champagne Credit Elsa Leydier

Découvrez la cuvée Ruinart Rosé en images par l’artiste Elsa Leydier

Crédits Photos Cuvée Rosé : Elsa Leydier

La Maison de champagne Ruinart a dévoilé des sublimes photos de la cuvée Ruinart Rosé par l’artiste Elsa Leydier. Découvrez-les ici.

Nous découvrons la cuvée Ruinart Rosé. Photographiée durant son confinement par la jeune artiste Elsa Leydier, lauréate de la deuxième édition du Prix Maison Ruinart en 2019. Ces photographies lumineuses et luxuriantes, célébrant la nature, font écho aux notes exotiques de cette cuvée composée à 45 % de Chardonnay et 55 % de Pinot noir, dont 18 à 19 % vinifiés en rouge. 

Pour la première fois, Ruinart a souhaité prolonger le Prix en commandant à Elsa Leydier la réalisation de visuels célébrant les cuvées emblématiques de la Maison, et notamment Ruinart Rosé, l’expression singulière du goût RuinartRuinart est la première maison, en 1764, à commercialiser un champagne rosé, dénommé alors « oeil de perdrix ».

« Il m’importe de ne pas proposer des images qui ne seraient constituées que d’un seul point de vue, mais au contraire de proposer des photographies composées de multiples strates, influences… comme l’est aussi le champagne. Les flacons de Ruinart Rosé sont montrés ici pris entre l’intemporalité des paysages naturels du vignoble champenois évoqués par les feuilles de vignes, et des couleurs et motifs qui évoquent la contemporanéité de notre ère digitale. » explique Elsa Leydier.

 

 

L’artiste, Elsa Leydier

Crédits Photos Cuvée Rosé : Elsa Leydier

Pour sa deuxième édition, le Prix de la Maison Ruinart récompense l’un des artistes présentés dans le secteur Curiosa de Paris Photo. Il s’agit d’Elsa Leydier, photographe française née en 1988 et vivant à Rio de Janeiro.

Elsa s’intéresse au pouvoir de la photographie sur la représentation des territoires. L’artiste, met en évidence le rôle de l’image dans la construction de l’imaginaire d’un environnement naturel. Invitée en septembre 2019, à l’occasion des vendanges du vignoble de la Maison en Champagne, Elsa Leydier livre sa vision artistique du lien entre la nature et les femmes et hommes qui travaillent la vigne.

Après des études de langues étrangères, Elsa Leydier intègre l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles en 2012, et en sort diplômée en 2015. Finaliste pour le Prix HSBC 2018, Elsa Leydier a également été lauréate pour l’ENSP du Prix Dior pour la Jeune Photographie et du Prix de la Maison Ruinart en 2019.

Son travail a été montré lors d’expositions personnelles à Bogotá (Colombie), San Francisco (États Unis), Paris et Lyon (France), et collectives notamment aux Rencontres de la Photographie d’Arles, à la Galerie Le Réverbère à Lyon, au festival Circulation(s), chez agnès b. et à la galerie Les Filles du Calvaire à Paris.

 

Notes de dégustation

ruinart champagne

Oeil : la couleur est d’un rose grenade délicat, aux reflets très légèrement orangés. L’effervescence est vive et légère, dévoilant un cordon persistant.

Nez : des arômes intenses de fruits exotiques ( litchi et goyave). S’épanouissent aux côtés de douces essences florales et de notes de fruits rouges fraîchement cueillis ( framboise et fraises des bois). Ces arômes exaltent les subtiles notes d’épices présentes dans ce vin (fève tonka et noix de muscade).

Bouche : en bouche l’attaque est franche et pleine, bercée par une douce effervescence. L’équilibre conjugue rondeur et jolie fraîcheur. Une touche élégante et vivifiante de menthe poivrée et de pamplemousse rose vient compéter cette impertinente palette d’arômes.

 

Comment déguster Ruinart Rosé ?

Il sera mis en valeur par de fines tranches d’un jambon cru Italien de caractère (San Daniele Parme).

En entrée, un saumon mi cuit ou préparé à la japonaise en « tataki » en révélera ses multiples facettes.

Avec le plat principal, l’exotisme est encore de mise. Un gaspacho andalou réveillera sa fraîcheur et sa vivacité, un magret rosé aux airelles soulignera son harmonieuse complexité.

En fin de repas il s’exprimera pleinement avec une soupe de fruits rouges rehaussée d’un excellent vinaigre balsamique de Modène.

 

Ruinart Rosé : 70 € TTC (prix conseillé)

https://www.ruinart.com/

 

 

Don’t drink and drive. Enjoy responsibly.