Ramos Gin Fizz un cocktail classique avec histoire, technique et savoir-faire

Ce cocktail classique se caractérise à la fois par son histoire, sa technique et le savoir-faire apporté à sa préparation. Un classique de la Nouvelle-Orléans du début du 20ème siècle nommé Ramos Gin Fizz par le teneur de bar qui l’a créé : Henry C. Ramos.

De nos jours, les bartenders sont fiers de savoir comment préparer un Ramos Gin Fizz. Un cocktail reconnu par sa réalisation compliquée, en partie par sa technique et le savoir-faire qu’il faut y apporter. A l’époque d’Henry C. Ramos, son bar gardait 20, 30 et même 60 bartenders secouer le célèbre cocktail pendant au moins 12 minutes pour satisfaire la demande. Un spectacle derrière le bar que tout le monde appréciait pour déguster le délicieux et original breuvage.

Ces techniques ont bien sûr évolué avec le temps. Toutefois, certains bartenders sont toujours heureux de préparer un Ramos Gin Fizz à l’ancienne afin de maintenir la tradition et prouver leur savoir-faire.

La recette du cocktail pré-prohibition se compose à l’origine de neuf ingrédients. Une cuillerée de sucre en poudre, quelques gouttes d’eau de fleur d’oranger, le jus des deux citrons -jaune et vert-, un jigger de gin, crème, blancs d’oeufs, seltzer et quelques gouttes d’extrait de vanille (facultatif).

C’est vrai, la liste semble un peu longue pour préparer le cocktail. Et à cela s’ajoute la technique et atteindre la perfection dans sa principale attraction visuelle : la mousse. Ce qui nous amène à la fameuse agitation vigoureuse pendant 10 minutes.

Les choses ont changé ces jours-ci. Les bartenders appliquent des techniques telles que le secouage au sec inversé. -reverse dry shake-. Dans cette technique, la boisson doit être secouée avec de la glace pour la refroidir et la diluer. Ensuite, la glace est filtrée, puis on secoue, en mélangeant l’oeuf et la crème dans la texture soyeuse sans glace.

Selon certains bartenders, il est nécessaire de secouer pendant au moins 3 minutes. Les facteurs qui peuvent endommager le Ramos Gin Fizz sont d’exagérer avec de l’eau de fleur d’oranger et de secouer moins longtemps. Le soda est un autre facteur qui aidera la belle mousse à monter au sommet du verre. Mais attention à verser la quantité approprié.

Un cocktail parfait qui ne peut être réalisé qu’avec le plus grand soin, technique et la connaissance de la réaction de chaque ingrédient. Voici la recette si vous vous sentez assez audacieux pour le faire à la maison.

Recette du cocktail Ramos Gin Fizz


Ingrédients

* Pour le sirop simple

1 tasse de sucre

1 tasse d’eau

* Pour le cocktail

Glaçons

45 ml de gin

15 ml de jus de citron frais

15 ml de jus de citron vert frais

1 grand blanc d’œuf – *Vegan ? Utilisez 2 cuillères à soupe d’aquafaba (liquide de pois chiches) au lieu du blanc d’œuf.

30 ml de crème

3 gouttes d’eau de fleur d’oranger

1 à 2 gouttes d’extrait de vanille (facultatif)

30 à 60 ml de club ice soda ou seltzer

Type de verre

Collins

Préparation

Pour le sirop simple : Mélanger le sucre et l’eau dans une petite casserole à feu moyen-élevé. Porter à ébullition ; une fois le sucre dissous, retirer du feu. Laisser refroidir complètement.

Pour le cocktail : Refroidir un verre Collins. Remplir un shaker de glace.

Ajoutez le gin, le jus de citron jaune et vert, le blanc d’œuf, 30 ml de sirop simple, la crème, l’eau de fleur d’oranger et l’extrait de vanille, si utilisé. Fermez soigneusement le shaker et agitez vigoureusement pendant 30 secondes pour refroidir, puis filtrer dans le verre Collins.

Jetez la glace du shaker, puis y verser la boisson. Fermez hermétiquement et agitez vigoureusement pendant 30 à 45 secondes, puis versez dans le verre Collins.

Insérez une paille dans la boisson, puis ajoutez le club soda ou le seltzer, en le versant le long de la paille pour éviter qu’elle ne s’écoule ou n’endommage la mousse (la paille est facultative à servir, mais aide à préserver la mousse pendant la consommation).

 

*Originalement dans le Washington Post.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.