champagne

Le Champagne s’attend à des rendements plus élevés pour le millésime 2021

Les ventes de champagne reprennent après la Covid-19 et l’organisme de réglementation de la région s’attend à un rendement élevé pour les millésimes de cette année.

Le Comité Champagne a officiellement annoncé vendredi le rendement maximal de 13 100 kg par hectare, l’un des plus élevés jamais observés dans la région au cours de ce siècle. De quoi produire plus de 360 millions de bouteilles.

Toutefois, ce chiffre comprend environ un quart de la récolte de cette année, qui doit aller dans un chai destiné à enrichir les champagnes élaborés lors des prochains millésimes, reconstituant ainsi un élément clé de la démarche de l’appellation pour assurer un approvisionnement régulier et de qualité.

Cette récolte est connue sous le nom de « réserve » et comprend des vins plus anciens qui servent non seulement à augmenter la quantité de champagne produite lorsque les millésimes sont petits, mais qui sont également utilisés pour équilibrer les vins en ajoutant plus de fraîcheur ou de maturité, selon le caractère des vins en réserve. Ces réserves ajouteront également de la profondeur au mélange de champagne, en fonction de leur âge et de la façon dont elles ont été conservées.

L’utilisation de la réserve ne concerne que les champagnes non millésimés (assemblages de vins de différents millésimes), mais comme ce style représente environ 80 % de la production, le rôle des vins de réserve est essentiel pour la production et le style de la région.

D’ici 2021, toutes les quantités récoltées entre 10 000 kg par hectare et 13 100 kg par hectare devront être mises en réserve. Il existe toutefois une limite de réserve individuelle de 8 000 kg par hectare (un ensemble de mesures visant à garantir que les producteurs individuels n’accumulent pas trop de stocks).

Mais il y a un élément supplémentaire à la récolte de cette année, c’est qu’elle existe pour soutenir les vignerons qui ont subi une récolte réduite en raison d’influences naturelles.

Ainsi, dans le cas où les viticulteurs récolteraient moins que le rendement disponible, ils pourront bénéficier d’un prélèvement sur la réserve, à hauteur des quantités manquantes, pour atteindre 10 000 kg par hectare.

 

Reprise : fortes ventes de champagne sur les principaux marchés d’exportation

Entre-temps, les ventes de champagne sur les principaux marchés d’exportation tels que le Royaume-Uni et les États-Unis, ainsi que l’Europe du Nord et l’Australasie, ont été fortes, la reprise de la demande ayant été plus forte que prévu par les producteurs de la région, qui ont observé avec nervosité les premiers jours de la pandémie, marqués par une chute des ventes de champagne sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale.

 

Données sur les expéditions de juin du Comité Champagne :

Juin 2021 : 26,5 millions de bouteilles (+10,6 millions de bouteilles par rapport à juin 2020, soit une hausse de 66,8%)

Janvier-juin 2021 : 114 millions de bouteilles (+ 40 millions de bouteilles par rapport à janvier-juin 2020, soit une augmentation de 48%).

Du 1er juillet 20 au 30 juin 2021 : 281 millions de bouteilles (16 millions de plus qu’à la même période l’année dernière, soit une augmentation de 6 %).

 

Rendements du Champagne fixés par le Comité Champagne depuis 2010

2021 : 13 100 kg/ha (10 000 kg/ha +3 100 kg/ha) – l’équivalent d’environ 360,25 millions de bouteilles.

2020 : 8000kg/ha – l’équivalent d’environ 220m de bouteilles

2019 : 10 800kg/ha (10 200kg/ha + 600kg/ha de la réserve) – l’équivalent d’environ 297 000m de bouteilles

2018 : 10 800 kg/ha (+4 700 kg/ha ou quantité nécessaire pour atteindre une réserve maximale de vin en cuve de 8 000 kg/ha)

2017 : 10 800kg/ha (10 300kg/ha + 500kg/ha de la réserve)

2016 : 10 800kg/ha (9 700kg/ha + 1100kg/ha de la réserve)

2015 : 10 600kg/ha (10 100kg/ha + 500kg/ha de la réserve)

2014 : 10.500 kg/ha (10.100 kg/ha + 400 kg/ha de la réserve)

2013 : 10.500 kg/ha (10.000 kg/ha + 500 kg/ha de la réserve)

2012 : 11.000 kg/ha (10.500 kg/ha + 500 kg/ha de la réserve)

2011 : 12.500 kg/ha (10.500 kg/ha + 2.000 kg/ha de la réserve)

2010 : 10 500 kg/ha

 

Expéditions de champagne en volume depuis 2010

2020 : 245 millions de bouteilles
2019 : 297,5 millions de bouteilles
2018 : 301,9 millions de bouteilles
2017 : 307,3 millions de bouteilles
2016 : 306 millions de bouteilles
2015 : 313 millions de bouteilles
2014 : 307 millions de bouteilles
2013 : 305 millions de bouteilles
2012 : 309 millions de bouteilles
2011 : 323 millions de bouteilles
2010 : 319 millions de bouteilles

 

Site : Comité Champagne Officiel

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.

 

Rejoignez la Communauté SH sur Reddit

Spirits Hunters est une communauté dédiée aux spiritueux et au monde de la mixologie. N'hésitez pas à parler du monde de la mixologie et du métier du bartender ici !

Join