safebar balancetonbar

#safebar et #balancetonbar : contre les agressions sexuelles subies dans les bars

Les mouvements #safebar et #balancetonbar sont partis d’un message relayé début octobre sur les réseaux sociaux, qui assure que deux filles ont été « droguées et violées » par un serveur du El Café, un bar du quartier estudiantin du cimetière d’Ixelles. L’affaire est loin d’être élucidée…

 

#Safebar: personnel mixte, personne de confiance et couvercles sur les boissons.

Ces derniers jours, les témoignages d’agressions sexuelles lors de sorties affluent sur les réseaux sociaux. Pour répondre à l’inquiétude grandissante des femmes, un avocat propose le concept de « safe bar ». Un lieu pensé pour assurer la sécurité et l’intégrité des clientes et des clients. L’initiative est soutenue par des établissements d’Ixelles, mais d’autres la critiquent car elle aurait tendance à déplacer la responsabilité des agresseurs sur les victimes.

L’idée proposée par un jeune avocat serait notamment d’engager du personnel mixte, d’installer une personne de confiance dans le bar, ou encore de mettre à disposition des couvercles pour protéger les verres des clientes afin d’éviter qu’une personne malveillante n’y insère de la drogue. « Il y a aussi une limite à ce concept de safe bar, puisqu’on veut aussi des safe places, des safe streets, tout… C’est chouette, mais il ne faut pas se contenter de ça je pense« , indique une autre cliente interviewée. D’autres personnes à Ixelles pensent : « Ce serait bien que tous les bars soient comme ça. Je pense qu’en effet, ça me rendrait plus confiante de rentrer dans un bar où il y a un label comme ça« .

« En fait, tous les bars devraient être safe, sans aucun label. La ville devrait l’être, la rue… tous les endroits qu’on foule devraient être safe et ne devraient pas avoir besoin d’un label« , réagit June Benhassan, membre de l’asbl.

Source : RTL Info Belgique.

#balancetonbar

Cette organisation tout juste créée pour l’occasion, demande des mesures, comme la sensibilisation des acteurs de l’événementiel et la mobilisation de la police.

Source: Le Monde

 

Appel à Témoin : plusieurs jeunes femmes ont déclaré avoir été droguées au GHB à leur insu

Paris – Le dernier week-end d’octobre, plusieurs jeunes femmes ont déclaré avoir été droguées au GHB à leur insu, dans les quartiers de Pigalle et des Grands Boulevards, notamment au Bus Palladium et au O’Sullivans. Le mouvement #MeTooGHB a été lancé par le collectif Héroïnes 95 lundi sur les réseaux sociaux, pour ne plus laisser ces crimes impunis.
Source: Le Bonbon
Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.

News

Restez à l’écoute et découvrez toute l’actualité du monde des spiritueux pour les professionnels et les amateurs, par les experts…

See all posts in this category.

Rejoignez la Communauté SH sur Reddit

Spirits Hunters est une communauté dédiée aux spiritueux et au monde de la mixologie. N'hésitez pas à parler du monde de la mixologie et du métier du bartender ici !

Join