Grands groupes de boissons se tournent vers le cannabis

Des pays comme les États-Unis et le Canada ont enregistré de faibles ventes d’alcool après la légalisation du cannabis. Plusieurs acteurs mondiaux tels que Pernod Ricard et Heineken cherchent à pénétrer ce marché.

Pour introduire la marijuana sur ce marché, Constellation Brands a conclu une entente en août 2018 avec Canopy Growth, un producteur canadien de marijuana. Ils ont investi un total de 4 milliards de dollars pour prendre une participation dans l’entreprise.

En 2018, les acteurs de l’industrie s’attendaient à ce que les boissons non alcoolisées à base d’infusion de cannabis représentent au moins 20 % du marché légal.

Aux États-Unis, par contre, le marché vaut 200 millions de dollars. Heineken, en revanche, a lancé une boisson gazeuse à base de cannabis en Californie. Molson Coors s’est également associée à un autre producteur canadien pour développer une nouvelle boisson de cannabis.

Pernod Ricard garde un œil sur ce marché. En 2018, Alexandre Ricard déclarait au quotidien Le Monde : “Il y a une vraie question à se poser : la légalisation du cannabis peut-elle avoir un effet cannibalisant sur la consommation de spiritueux de haute qualité ? Rien ne prouve que c’est le cas. Nous restons prudents et poursuivons notre analyse.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.