beer

La pandémie de covid-19 a affecté la bière plus que la tequila

La pandémie de covid-19 a affecté la vente de boissons alcoolisées, mais au Mexique, la bière a “plus” souffert que la tequila.

La pandémie a eu un grand impact sur les ventes d’alcool dans le monde entier. En fait, pendant cette période, on a remarqué une grande différence entre la bière et la tequila au Mexique.

Au Mexique, la production de bière a été interrompue au début de la période d’isolement parce qu’elle était considérée comme une “activité non essentielle”. Maintenant que la production de bière a repris le 1er juin, nous examinons le marché des deux boissons les plus populaires du pays.

 

Le succès de la tequila

Ramón González Figueroa, directeur général du Conseil de régulation de la tequila (CRT), a expliqué que la chaîne agave-tequila a continué à fonctionner pendant la pandémie. Ceci, bien sûr, dans le cadre de protocoles sanitaires stricts. Ils ont ainsi pu continuer à produire de la tequila et en outre, ils ont pu soutenir plus de 70 000 familles qui dépendent de cette industrie.

Grâce aux exportations, le marché de la tequila a pu continuer à bénéficier de l’essor qu’il connaissait. Au cours du premier trimestre 2019, les ventes de tequila ont atteint le chiffre de 76,5 millions. Mais cette année, le chiffre est passé à 89,6 millions à la même période. Le plus grand marché est celui des États-Unis, où 86 % de la tequila produite est destinée.

 

Les exportations de bière ont diminué de 9,5%.

En revanche, les exportations de bière ont diminué de 9,5 % au cours du premier trimestre, ainsi a rapporté le Groupe de conseil sur les marchés agricoles du Mexique. La suspension des activités de production et de commercialisation du Grupo Modelo et de Heineken Mexico a affecté leurs chiffres. Ces derniers sont les principaux producteurs de bière du pays. En conséquence, les exportations ont également été affectées. Par exemple, les exportations de bière du Mexique vers les États-Unis ont chuté de 28,5% selon Beer Institute.

Une autre conséquence de l’arrêt de la production et de la commercialisation est la pénurie. Ce phénomène a entraîné une augmentation du prix de la bière (2,55 % m/m).

Il convient de noter que la reprise de l’activité bière comme “essentielle” n’a lieu qu’à Mexico. C’est d’ailleurs ici que le Grupo Modelo possède une usine.

En général, les producteurs légaux de boissons alcoolisées ont subi une baisse de 34 à 50 % de leurs ventes annuelles en avril et mai derniers.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.

 

Rejoignez la Communauté SH sur Reddit

Spirits Hunters est une communauté dédiée aux spiritueux et au monde de la mixologie. N'hésitez pas à parler du monde de la mixologie et du métier du bartender ici !

Join