interview with bartender

Interview avec Pietro Monaco : tatouages et Flair Bartending

Nous avons rencontré virtuellement le bartender italien Pietro Monaco. Il devient bartender à l’âge de 18 ans et découvre alors le flair Bartending sur Internet, un sport, dans lequel les bartenders de classe mondiale se produisent dans le monde entier.

Mais nous avons également parlé avec Pietro de ses tatouages et de leur signification.

 

Spirits Hunters – Quelles sont les significations de ces tatouages ? Sont-ils liés à des histoires personnelles, à des parents ou à votre vision de la vie ?

Pietro Monaco Mon premier tatouage est le Trois étoiles (cf photos), il représente ma famille. Le deuxième (La vie n’est pas un jeu mais je veux jouer à tout), j’ai fait la même chose avec ma copine. Et le dernier (Flair without limits) a été inspiré par le légendaire bartender Rodrigo Delpech. Je l’ai fait après ma première compétition. C’était mon défi de devenir l’un des meilleurs bartenders de flair au monde. Ce tatouage est vraiment important pour moi. Il m’aide beaucoup à ne jamais arrêter mon entraînement, et maintenant je suis l’un des meilleurs bartenders au monde.

 

– C’est une histoire incroyable ! J’ai vu que vous avez participé à des concours de flair. Que ressentez-vous lorsque vous vous produisez sur scène ?

Etre sur scène est vraiment excitant, ça me rend heureux, partager la passion avec la communauté du flair est indescriptible.

 

 

– Je suppose que oui. Cela doit être passionnant ! Pourquoi avez-vous choisi cette devise : “sans limite” ? Comment vous sentiez-vous après votre premier concours ?

Lors de mon premier concours, j’ai fait la dernière place sur 40 barmans, au concours de flair Gaeta Passion en Italie où j’ai rencontré pour la première fois les barmans de flair les plus célèbres. Pendant des années, je les ai regardés sur YouTube, et je me suis dit que je voulais être comme eux. J’ai décidé de faire un tatouage pour me donner une motivation, pour pousser dans ma pratique tous les jours, le flair sans limites parce qu’il faut toujours passer à l’étape suivante, et encore, et encore…

 

 

– Il semble que ce concours ait été une sorte de choc, il vous a donné la volonté d’aller plus loin. Vous vous êtes fait tatouer ici ?

En Italie.

 

– Quel est votre cocktail préféré ou pourriez-vous nous faire partager une de vos recettes ?

Bien sûr, l’une de mes boissons préférées est De la Louisiane, ma création : servie dans un verre de roche avec de la glace transparente, comme garniture de kumquat avec de la crème pasticciera -pâtissière- faite avec Jagger Manifest.

35 Gin Tanqueray

22.5 Jagger Manifest

15 liqueur de rose

15 Americani Cocchi ont infusé du kumquat

0,75 ml de sirop de cannelle

10 citron clair

2 ml Le Kahwa

-Il semble délicieux ! Grazie mille Pietro !

 

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.