bartender

Portrait : Maël Forbin, bartender finaliste du Best Confinement Tuto

Maël Forbin faisait partie des 20 finalistes de la grande finale du concours Confinement Bartender Contest – Best Confinement Tuto. Rencontrez-le à travers 7 questions ici !

SPIRITS HUNTERS : 1. d’où êtes-vous originaire ?

Maël Forbin : Bonjour, je suis heureux de savoir que vous avez apprécié mon travail. Je suis originaire de France, plus précisément de Bretagne.

 

2 – Depuis combien de temps êtes-vous bartender?

Je travaille comme bartender depuis 5 ans maintenant.

 

3 – Qu’est-ce qui vous a amené dans le monde du bartender/ qu’est-ce qui vous a inspiré à devenir bartender ?

A l’origine, je travaillais pendant les saisons d’hiver et d’été à de nombreux postes, mais aucun d’entre eux ne m’a fait ressentir une véritable passion et pendant une saison d’hiver dans les Alpes françaises. Je faisais la vaisselle si je puis dire, et je devais remplacer le barman quand il était en pause, et j’ai vraiment apprécié
que.

Puis j’ai continué les saisons d’été et d’hiver en tant que barman dans différents restaurants, bars, hôtels… Et pendant une saison d’été, mon manager m’a dit que si j’aimais vraiment être barman, je ne devais pas hésiter à réaliser une formation. L’année suivante, j’ai donc fait un apprentissage entre un centre de formation et un pub irlandais à Lorient. J’ai beaucoup apprécié l’ambiance mais aussi la découverte de la fabrication d’un produit (bière, gin, amer, liqueur…). J’ai visité de nombreuses usines et distilleries, et j’ai également participé à des concours de cocktails comme par exemple le concours du gin français H2B où j’ai terminé 2ème parmi 11 participants.

 

4 – Qu’avez-vous découvert sur vous-même en étant bartender ?

Je pense que le fait d’être bartender m’a rendu très exigeant envers moi-même, ce qui est une grande chose je suppose. 😊

 

5 – Quelle est la situation dans votre ville/pays par rapport au COVID ?

Ici en France, la situation covid est à mon avis assez absurde, surtout en ce qui concerne les bars et autres structures. Les bars sont très contrôlés, les boîtes de nuit sont interdites d’ouverture, alors que Disneyland et d’autres structures sont ouvertes.

Cela nous affecte directement, mes collègues et moi, parce que je travaille dans un club. Nous avons la “chance” d’ouvrir pendant la journée car nous avons un jardin et une piscine mais nous devons fermer à 1 heure du matin. Et les autres clubs qui ne peuvent pas fonctionner uniquement comme bar sont strictement fermés. Je veux dire, soit vous gardez les boîtes de nuit et les bars fermés, mais aussi les parcs d’attractions, soit vous laissez tout ouvrir, parce que les employés et les directeurs des boîtes de nuit et souffrant directement de ces politiques insensées.

 

6 – Qu’est-ce qui vous a incité à réaliser la vidéo que vous nous avez envoyée pour le concours Confinement Bartender Contest ?

Pour les vidéos, j’ai été inspiré par la création de cocktails, avec des produits que j’ai apportés de voyages, comme la liqueur Mastiha de Grèce, mais le dernier était l’intemporel Negroni, donc je me suis concentré sur le montage vidéo, et c’était une expérience très amusante puisque j’ai presque tout fait seul.

 

7 – Votre bar est-il ouvert aujourd’hui ?

Comme je l’ai dit, mon bar, qui est un club, est ouvert aujourd’hui pour l’activité du bar mais seulement à l’extérieur puisque nous avons un jardin et une piscine où les gens peuvent se détendre, et nous prévoyons d’organiser des concerts en plein air pour motiver les gens.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.