Groult : Une qualité unique et authentique transmise depuis 5 générations

Calvados Roger Groult, une passion familiale depuis 1860

Nous commençons un voyage à travers les générations Groult, une famille de producteurs de calvados connu sous le même nom. Groult représente un voyage passionnant qui s’exprime aujourd’hui dans l’authenticité et la qualité unique de ses eaux-de-vie.

Chez la famille Groult, chaque génération a marqué son passage d’un chai de vieillissement. Ils sont aujourd’hui, les plus beaux chais de vieillissement de calvados du Pays d’Auge. Jean-Roger Groult compte d’ailleurs bien bâtir le sien, tout en entretenant ceux de ses ancêtres.

La tradition s’est transmise de génération en génération, mettant à l’honneur la qualité des produits et du savoir-faire. Tout d’abord, les pommes sont soigneusement sélectionnées, puis triées à la main avant le brassage qui a lieu d’octobre à décembre. Le cidre repose ensuite naturellement durant une année. S’ensuit alors une double distillation via les fameux alambics à repasse, chauffés au feu de bois. Ce long vieillissement en fût de chênes (des fûts qui datent pour certains de plus de 100 ans) offre une saveur marquée par le fruit, la finesse et la subtilité. Enfin, la mise en bouteille se fait également au domaine. Ceci, dans le but de conserver le maximum d’arômes.

Reconnue mondialement et primée plusieurs fois, cette distillerie fait parler d’elle. « Ce que contient cette bouteille de Réserve Ancestrale est inégalable : les eaux-de-vie les plus anciennes de la propriété assemblées avec une maîtrise éblouissante. Au nez comme en bouche, un équilibre quasi parfait entre la puissance et l’élégance, le charme pur et la complexité passionnante » d’après le Figaro Magazine.

 

Les Générations Groult, partie 1

Pierre Groult – le fondateur (1830-1918)

Pierre Groult et sa famille s’installent sur l’exploitation du clos de la Hurvanière, à Saint Cyr du Ronceray, entre Orbec et Lisieux, dans le Calvados. Il commence à produire et à faire vieillir ses premières eaux-de-vie dans les années 1850. Au tout début, Pierre produisait du calvados pour sa famille. Mais aussi pour ses amis ainsi que ses ouvriers. « En effet, cela faisait parti du salaire de recevoir sa petite bouteille d’eau-de-vie ». Raconte Jean-Roger Groult, successeur actuel.

Chai Pierre Groult

 

Au fil du temps, les amis de Pierre en commandent davantage. Cela oblige Groult a augmenter sa production pour constituer un stock. C’est ainsi que le business commence ! Pierre Groult achète alors un petit alambic et fait construire le premier chai. Son calvados remporte sa première médaille d’Or en1893. Le jus de cette époque est encore présent dans certains tonneaux. D’eux se dégage un parfum envoutant. « Désormais l’arôme n’est plus boisé, avec le temps, ces tonneaux offre un goût de pommes façon tarte tatin » selon Jean-Roger Groult.

Aujourd’hui seule la famille Groult et le célèbre collectionneur japonais Hiroyuki Takayama disposent d’une bouteille de calvados datant de cette époque.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.