gin

Les secrets du mythique Gin Tonic

Le Gin Tonic fait un retour triomphal depuis ces quatre dernières années. Le plus anglais des cocktails a aussi des origines indiennes, souvent méconnues du grand public. Mais quelle est la véritable histoire de cette boisson devenue si populaire ?

Pour le comprendre il faut retourner au début du XVIIIème siècle. Après la révolution anglaise, le roi William d’Orange-Nassau monte sur le trône : c’est durant son règne que naitra la première production de gin, fabriqué à base de baies de genièvres qui lui donnent sa couleur transparente et son petit goût acide.  Par ailleurs, le roi William entreprend une vaste campagne coloniale. L’Inde fera parti de leurs conquêtes : c’est de ce pays que le cocktail tient en parti ses origines.

En Inde, on buvait de « l’eau tonique » : boisson élaborée à base de quinine, utilisée dans le traitement du paludisme, et mélangée avec de l’eau gazeuse. D’un goût extrêmement amer, les soldats britanniques sur place décidèrent d’y ajouter du gin et du sucre pour rendre le goût plus savoureux. Le Gin Tonic était né !

 

La quinine a dorénavant disparu mais le Gin Tonic n’a cessé de se faire une place auprès des amateurs de spiritueux. Quelques années plus tard, l’appellation « London Dry Gin » était créée afin de mieux réglementer la production de gin en Angleterre. C’est alors qu’apparaissent les gins « Jodhpur » et  « Etoile de Bombay » (de la marque Bombay Sapphire), qui utilisent dans leurs recettes des plantes médicinales connues de l’ancienne route des épices : bergamote et graines d’ambrette notamment.

Puis deux autres spiritueux londoniens font leur apparition : le London Gin N°3 qui combine trois fruits (baies de genièvre, écorce d’orange et pamplemousse) et trois épices (racine d’angélique, graines de coriandre et cardamome) ; et le London Gin N°1 qui tient sa couleur turquoise de la macération des fleurs du Gardenia.

Un autre rentre en lice : le gin Langley’s Old Tom  qui vous transporte dans l’Angleterre victorienne avec ses ajouts d’orange.

L’Inde ouvre ses portes aux gins distillés. Parmi eux, le « Gin Mare » réussit à mettre aux goûts du jour les saveurs de la Méditerranée avec des notes d’olive, de thym et de romarin. Quant au Monkey 47, c’est un gin distillé unique rempli de notes d’agrumes, d’herbes et de poivre. En tout, pas moins de 47 ingrédients différents sont utilisés dans son élaboration.

 

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.

News

Restez à l’écoute et découvrez toute l’actualité du monde des spiritueux pour les professionnels et les amateurs, par les experts…

See all posts in this category.

Rejoignez la Communauté SH sur Reddit

Spirits Hunters est une communauté dédiée aux spiritueux et au monde de la mixologie. N'hésitez pas à parler du monde de la mixologie et du métier du bartender ici !

Join