bar

Entretien avec le bar-manager et bartender du Little Red Door : Rory Shepherd

13h00. J’entre dans l’enceinte feutrée du Little Red Door, un des meilleurs bars de Paris. Passé la porte rouge, Rory Shepherd, le bar-manager/bartender m’accueille. C’est un homme chaleureux et grand, avec cette barbe rousse qui lui donne ce petit côté anglo-saxon. Tout de suite, il me met dans l’ambiance : me fais la bise, m’installe sur le comptoir et me propose un verre.

 

cocktail

Cocktail « Hedonism ».

 

Il me tend la carte des cocktails. Le menu, très design et coloré, présente 11 boissons déclinées autour de « 11 valeurs ». Rory m’explique s’être inspiré d’une étude d’un certain Dr. Scharwtz, qui répertorie les 10 valeurs universelles : pouvoir, succès,  tradition, hédonisme… un principe que l’on applique à la lettre chez Spirits Hunters !

 

 Spirits Hunters : pourquoi choisir uniquement 11 cocktails ?

Rory Shepherd : depuis le début, il y a toujours eu 11 cocktails présentés dans le menu du Little Red Door, et nous avons voulu faire perdurer cette tradition. Cependant, l’étude du Dr. Scharwtz parle de 10 « values » : nous avons fait le choix d’en rajouter une pour nous démarquer, et marquer notre emprunte.

 

bartender

Rory Shepherd devant la célèbre porte rouge.

 

Parlez moi de votre expérience personnelle en tant que bartender.

J’ai vécu à Londres pendant très longtemps mais je suis originaire d’Ecosse. J’ai rencontré ma petite-amie sur place, qui est française (je ne m’entends pas sur le sujet, de peur d’être indiscrète). Nous avons commencé par venir à Paris voir sa famille et ses amis puis on venait plus régulièrement pour explorer la ville, qu’on aime tant. J’étais un peu retissant de partir vivre à Paris à cause de la langue et du job. Mais finalement, ma vie ici est au delà de mes espérances : c’est une culture diverse et très ouverte. Le lifestyle y est très cool et le cercle des bartenders français me plait. Par ailleurs, je trouve les français accueillants et gentils (je suis assez surprise par cette réponse).

Comment s’est déroulée votre intégration dans le milieu du bartending parisen ?

Très facile ! (Rire) A mes débuts sur Paris, j’étais bar-manager du Ballroom et j’ai tout de suite senti les gens très à l’aise en ma présence et très réceptifs. A Londres, le cercle est beaucoup plus grand. Ici c’est plus petit et plus familial : on se connaît tous.

Comment expliquez-vous la notoriété du Little Red Door ?

Tout réside dans le fait que nous ne sommes pas prétentieux : nous sommes une équipe jeune, nous nous retroussons les manches et restons naturels en toute circonstance. Comme seulement 50% de nos bartenders parlent français, nous sommes obligés de nous montrer agréables, et surtout de rester humbles.

 

bar

Façade du Little Red Door.

 

Si vous pouviez prendre un avion demain, dans quel bar iriez- vous et pourquoi ?

Pour l’ambiance incroyable et le fait que je n’y suis pas retourné depuis longtemps, j’irais à Oslo au Himkok. Sinon, je m’envolerais pour Singapour et je visiterais le Tippling club, le Mahnattan bar et bien d’autres encore (j’avoue l’avoir pris de court avec cette question).

Quel cocktail préférez-vous faire ? Et celui que vous préférez boire ?

J’aime boire et faire le « Cobbler » cocktail. J’aime ce style de cocktail avec beaucoup de fruits : le classique est à base de Sherry.

Quel spiritueux préférez-vous ?

Je suis écossais ! (Rire) Donc sans aucun doute, je réponds Scotch whisky !

Cependant, j’aime beaucoup l’eau-de-vie.

Quels sont les ingrédients que vous utilisez et qui font la différence dans vos cocktails ?

Nos secrets… quand on élabore un cocktail, nous ne suivons pas les doses prescrites par les recettes traditionnelles. Nous n’utilisons aucune structure préétablie : nous élaborons les cocktails en fonction du goût et des saveurs en bouche. Du coup, les doses varient de la recette originale. C’est ce qui nous permet d’être plus créatifs !

Quels sont les points positifs et négatifs de votre métier ?

Les points positifs du Little Red Door sont l’équipe et la chance que nous avons d’être pleinement créatifs. Nous prenons du temps à faire notre menu en suivant notre concept de « values », tout en respectant l’avis de chacun.

Le point négatif est que je gère en même temps trois bars : Little Red Door, Bonhomie et Lulu White Drinking Club. Et j’ai aussi un projet futur. A vrai dire, j’aimerais passer plus de temps ici.

Pouvez-vous nous parler de ce futur projet ?

Nous sommes entrain de discuter sur la potentielle ouverture de deux bars, à l’extérieur de Paris. Mais, je ne peux pas vous en dire plus…

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.

 

News

Restez à l’écoute et découvrez toute l’actualité du monde des spiritueux pour les professionnels et les amateurs, par les experts…

See all posts in this category.

Rejoignez la Communauté SH sur Reddit

Spirits Hunters est une communauté dédiée aux spiritueux et au monde de la mixologie. N'hésitez pas à parler du monde de la mixologie et du métier du bartender ici !

Join