La scène de la bière artisanale au Japon: 25 ans d’existence

Le Japon est un pays riche en culture de bière, bien que cette culture existe depuis moins longtemps que ailleurs. Découvrez sur notre article.

Dans presque toutes les villes de taille décente du Japon, on y trouve au moins un bar spécialisé dans la bière artisanale.

Tous les week-ends de cet été, a eu lieu au moins un sinon plusieurs, festivals consacrés à la bière artisanale. Par exemple, le Keyaki Beer Festival, basé à Saitama ; le Oedo Beer Festival, situé à Tokyo. Et aussi le Craft Beer Picnic, basé à Osaka. Avec des fans du monde entier afin de goûter des bières.

Notons que la force de la bière artisanale est vraiment remarquable lorsque vous vous rendez compte que l’industrie de la bière artisanale japonaise n’existait pas il y a 25 ans !

Ce n’est qu’en 1994 que le gouvernement japonais a assoupli les lois strictes régissant l’octroi de licences de brasserie. Jusque-là, pour devenir licenciée, une brasserie devait pouvoir produire 2 millions de litres de bière par an. En effet, un exploit impossible sans une brasserie de taille industrielle.

Avec le changement de réglementation, les brasseries n’avaient plus qu’à démontrer une capacité de 60 000 litres, permettant ainsi à de nouvelles brasseries plus petites d’entrer sur le marché. En 2013, le nombre de brasseries à exploser.

En réalité au tout début, il n’y avait pas beaucoup de connaissance du métier. Avec la création de la Craft Beer Association et la promotion des festivals de la bière, les brasseurs ont eu la possibilité de se rencontrer, de partager leurs connaissances et de se perfectionner.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.