Oubliez le Janvier Sec. Nous avons besoin de meilleurs cocktails sans alcool toute l’année

Drynuary, c’est le principe de boire sans alcool, surtout après les fêtes… on a tous besoin d’une pause !

Jordan Silbert, fondateur de Q Mixers, note que la création d’un menu sans alcool présente des avantages économiques : «Les restaurants ont tendance à gagner de l’argent avec ces cocktails sains » dit-il.

Un menu de boissons sans alcool ne veut pas dire mauvais cocktails, bien au contraire, vous augmentez vos chances d’attirer de nouveaux clients. Et oui les futurs mères, ceux qui conduisent ou encore les personnes malades sont désormais pas oublier.  Le petit plus : proposer des boissons sans alcool allégées car les clients recherchent désormais des boissons moins sucrées (les sodas l’étant beaucoup).

Plusieurs barmans ont suggéré que le Royaume-Uni semble être en avance sur les États-Unis pour cela. Les boissons non alcoolisées sont «une chose très populaire depuis probablement quatre ans maintenant» déclare Ryan Chetiyawardana, propriétaire du célèbre Dandelyan de Londres.

C’est ainsi que Seedlip, une boisson non alcoolisée a connu un grand succès ! Non sucré, sans calories ! Et vendu en bouteilles dont les superbes étiquettes semblent avoir trouver leur place dans les bars les plus chics. Seedlip a été un gros vendeur, en particulier dans les grandes capitales de l’alimentation et des boissons. Par exemple, le marché de Los Angeles a été énorme pour eux. En effet, car la culture autour de la santé y est très forte.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.