Septembre, mois de récolte de l’ugni blanc pour le cognac

Temps de récolte des ugni blancs blancs destinés à la production de cognac.

Les producteurs de cognac récoltent le fruit du travail de l’année. Ce cépage, principal cépage utilisé pour la distillation, couvre 79 000 hectares de vendanges charentaises. Vendredi dernier, les vendanges ont commencé dans les Grands Champagnes et les Petits Champagnes.

Selon le Bureau Interprofessionnel du Cognac (BNIC), le moment précis est venu de vendanger. Les grappes pèsent 355 g. Le titre alcoométrique volumique potentiel (PAL) est de 10,1%. Il monte rapidement, 1,5 degré en une semaine, en raison de la température élevée.

Il est donc conseillé de récolter sans attendre trop longtemps. D’autres statistiques révèlent que “l’acidité est faible, le pH augmente et dépasse la valeur moyenne de l’année dernière”.

Devant la chaleur, la pluie sur sa partie de 10 mm a profité aux récoltes en les maintenant en bon état dans leur ensemble. Malgré la sécheresse, les grappes ont évolué positivement.

La qualité de l’eau de la vie, en revanche, n’est pas encore très prévisible. Cependant, après la grêle et le froid du printemps et la sécheresse de l’été, un petit rendement est estimé. On estime entre 90 et 100 hectolitres de vin distillé par hectare.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.