spirits without alcohol

Les spiritueux sans alcool séduisent en France

Avec le lancement de Ceder’s par Pernod Ricard au cours de la nuit du Nouvel An, le commerce des spiritueux non alcoolisés en France est renforcé. Plus d’informations ici.

Le défi du mois de janvier sobre n’a pas été officiellement accepté en France. Malgré le lobby de plusieurs organisations et associations, le gouvernement a décidé de ne pas soutenir cette campagne, qui vise à suspendre la consommation d’alcool pendant un mois après les fêtes de fin d’année.

Cependant, cela n’empêche pas que les marques non alcoolisées obtiennent leur place sur le marché. Ces boissons ont le même procédé de fabrication qu’une eau-de-vie traditionnelle, mais elles suppriment l’éthanol. L’aspect important de ces alcools est qu’ils ont un goût presque aussi complexe qu’un alcool traditionnel. Un des pionniers de cette tendance est la marque britannique Seedlip, un gin sans alcool. Aujourd’hui, cette boisson, après sa sortie en 2015, se retrouve dans plusieurs bars de renom. Parmi eux se trouve la Little Red Door à Paris. Un des propriétaires, Rory Shepherd, dit que « …je suis plus attiré par l’expérience que par l’alcool, et c’est de plus en plus le cas de nos clients« .

La tendance a du chemin à faire et les grands comme Diageo le montrent, ayant pris une participation majoritaire dans Seedlip. Pernod Ricard, pour sa part, a décidé de lancer la petite société Ceder’s, principal concurrent de Seedlip. « Ceder’s » est une boisson complexe qui résulte de la distillation d’une dizaine de plantes. Explique Ian Peart, Business Developer chez Pernod Ricard UK. Par ailleurs, Pernod Ricard a également lancé une boisson non alcoolisée pour le plus grand plaisir des amateurs de whisky : Celtic Soul.

 

Un marché en devenir

Selon IWSR, les ventes de spiritueux sans alcool devraient augmenter de 80% entre 2018 et 2020 sur le marché britannique. En revanche, en général, le marché avec peu ou pas d’alcool devrait croître de 39%. Ian Peart de Ceder’s souligne qu’en un an, ses ventes ont augmenté de près de 400% et que le secteur a atteint 1 million de livres cette année.

Aujourd’hui, les boissons non alcoolisées attirent les consommateurs, à commencer par le Royaume-Uni. Les boissons non alcoolisées sont motivées par la tendance croissante, tant chez les jeunes que chez les adultes, à maintenir un mode de vie plus sain. En France, cependant, les Français ne boivent pas autant de spiritueux non alcoolisés. Entre 2013 et 2017, pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, la consommation d’alcool a cessé de diminuer.

Mais le directeur général du syndicat des brasseurs français, Maxime Costille, souligne que « nous n’avons jamais eu une génération de moins de 30 ans qui ,buvait si peu », poursuit-il : « Il y a une forte recherche pour des boissons moins alcoolisées et moins sucrées. » Le marché des boissons à faible teneur en alcool se développe progressivement, avec une progression d’environ 20 % entre 2017 et 2018, et de 30,5 %, avec une part de marché de 2,6 et 2,5 %.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.

News

Restez à l’écoute et découvrez toute l’actualité du monde des spiritueux pour les professionnels et les amateurs, par les experts…

See all posts in this category.

Rejoignez la Communauté SH sur Reddit

Spirits Hunters est une communauté dédiée aux spiritueux et au monde de la mixologie. N'hésitez pas à parler du monde de la mixologie et du métier du bartender ici !

Join