sustainable cocktails

Ces bars parisiens respectueux de l’environnement donnent l’exemple

Conscience écologique, privilégier les ingrédients bio et durables, sont les caractéristiques de ces bars parisiens qui font la différence face au changement climatique.

C’est une tendance. Et pas parce que c’est une tendance. Prendre conscience du changement climatique grave et réel que subit notre monde est une obligation. À Paris, comme dans d’autres villes du monde comme Singapour pour ne citer qu’un exemple, les bars agissent en proposant une autre approche de la mixologie. Dans le cadre de la sixième édition de la Semaine du Cocktail de Paris, qui se concentre sur le thème du vert, les bars en profitent pour approfondir cette question.

Pour faire un bon cocktail, il faut utiliser de bons ingrédients. Et cela ne signifie pas toujours des fruits ou des légumes qui sont beaux à l’extérieur. Ces dernières années, l’une des avancées a été d’acheter directement aux producteurs locaux. Cela permet de réduire l’empreinte carbone et de travailler avec des fruits et légumes de saison. Elle évite également de jeter certains fruits et légumes qui sont “trop laids” pour les restaurants et les bars.

Entre autres actions, on constate une tendance à utiliser moins de citrons en dehors de leur saison de croissance. Pour remplacer le jus de citron, ils utilisent de verjus, un jus acide extrait de raisins blancs ou de pommes. Le résultat aromatique est le même.

Certains bars de Paris, en constante évolution et en transition verte, sont Les Grand Verres, Divine ou el Bisou. D’autres bars, comme le Mino, ont leur propre verger pour cultiver leurs propres plantes aromatiques.

 

Les distilleries artisanales

Nous ne pouvons pas oublier les distilleries artisanales. Celles-ci favorisent la production durable d’alcool avec des céréales biologiques et de l’eau pure, stockée dans des fûts réutilisables. Grâce à ces distilleries, les bars peuvent promouvoir une approche de la conscience écologique en utilisant ces types d’alcool.

 

Matériaux durables

Un autre aspect très important est l’utilisation de pailles dans les cocktails. Il existe des alternatives à la paille plastique typique, comme celles en carton ou même réutilisables, en métal. D’autres sont faites de fibres de blé ou de bagasse, un déchet fibreux dérivé de la canne à sucre. Les tasses en verre seront également un must dans cette prise de conscience, et en plus d’être un aspect visuel plus sophistiqué.

Au-delà de cela, d’autres solutions consistent à réutiliser l’eau de la glace fondue pour arroser les buissons ou nettoyer le bar. En outre, un ingrédient permettant de créer de la mousse pour les cocktails et un substitut d’œuf, l’aquafaba, sont également faciles à obtenir. Certains bars ont tendance à commander l’eau des pois chiches en excès pour éviter de la jeter.

Rappel

La Semaine du Cocktail de Paris s’est déroulée du 24 janvier au 1er février dans 50 bars de Paris. Cette année, ils ont mis l’accent sur la conscience écologique et la liberté d’esprit. Par le biais de master classes, de rencontres et de dégustations.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.