6 barmen new-yorkais à connaître en 2018

En 2018, les pop-ups et les bars clandestins ont gagné en popularité, car ils permettent aux barmen de montrer leur propre style et de défendre ce en quoi ils croient.

 

 

6 barmen new-yorkais à connaître en 2018

Le fondateur de Amor y Amargo a récemment écrit un livre, I’m Just Here for the Drinks: A Guide to Spirits, Drinking and More Than 100 Extraordinary Cocktails (“Je suis ici juste pour les boissons : guide pour spiritueux, boissons et plus de 100 cocktails extraordinaires”), et ouvert deux bars supplémentaires. Le Blue Quarter est un bar clandestin centré le thé qui est logé dans le restaurant Local 92, et le Windmill sert des boissons à base d’alcool français telles que le cognac, le calvados ou encore la Chartreuse, en plus de servir des plats cuisinés par l’équipe de The French Diner.

 

 

6 barmen new-yorkais à connaître en 2018

Après avoir été en concurrence l’un contre l’autre afin de savoir qui pouvait faire la meilleure version de la boisson de Noël traditionnelle portoricaine, Nieves et Taveras ont formé un groupe afin gérer le Shakedown. Cette fête rassemble des DJ hip-hop et des barmen, principalement des femmes et des hommes de couleur, leur donnant ainsi une chance dans une industrie donnant l’impression d’être uniquement réservée aux hommes blancs. En outre, ils représentent la marque Bacardi et apportent leur attention, ainsi que des ressources, à leurs confrères barmen latinos.

 

6 barmen new-yorkais à connaître en 2018

Elizabeth était connue à Détroit pour la technique moléculaire qu’elle apportait aux cocktails dans des bars tels que le Standby. Maintenant qu’elle s’est déplacée à New York pour sa famille, elle se concentre sur son pop-up Friends of Dorothy en plus de travailler à Henry dans le Life Hotel. Son pop-up sur le cocktail sera établi pour « créer un espace sain en plus de générer de l’argent pour les jeunes LGBT ».

 

6 barmen new-yorkais à connaître en 2018

Depuis début 2017, DeLuna est représentante pour Boukman Rhum, une marque de clairin trempé traditionnel haïtien qui réinvestit dans les communautés grandissantes de canne à sucre, rendant ainsi la production du rhum possible. Elle a apporté une meilleure compréhension du rhum à New York City, résultant de sa présence dans de plus en plus de cocktails, tels que le Old Haitian (« vieil haïtien ») de Blind Barber. Aujourd’hui, Boukman est présent dans 80 bars dans NYC et obtient une place notable dans les évènements industriels.

 

 

 

6 barmen new-yorkais à connaître en 2018

Boehm est propriétaire de Cocktail Kingdom, connu comme le plus populaire fournisseur d’articles de bar des alentours. Il dirige également Cocktail Kingdom Hospitality, un groupe qui obtient les bars d’East Village Boilermaker et Mace. Cette année, la compagnie est allée vers West Village avec Existing Conditions et Katana Kitten, deux bars renforçant la présence de Boehm sur la scène.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.

 

News

Restez à l’écoute et découvrez toute l’actualité du monde des spiritueux pour les professionnels et les amateurs, par les experts…

See all posts in this category.

Rejoignez la Communauté SH sur Reddit

Spirits Hunters est une communauté dédiée aux spiritueux et au monde de la mixologie. N'hésitez pas à parler du monde de la mixologie et du métier du bartender ici !

Join