bartender

Plus de 40 milliards d’euros d’aide ont été approuvés pour l’industrie hôtelière européenne

Six pays européens ont approuvé l’octroi de 40 milliards d’euros pour aider le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, qui a été durement touché par la covid-19.

A l’heure où la deuxième vague de covid-19 est apparue dans les pays européens, l’aide au financement du secteur hôtelier et de la restauration est indispensable. Dans les grands pays européens comme l’Italie, la France et l’Allemagne, le tourisme représente jusqu’à 7 % de leur PIB. D’autres pays comme le Luxembourg, la Roumanie et les Pays-Bas suivent la même dynamique. Selon Competur, le total des aides nationales en Europe pour soutenir ce secteur s’élève à près de 40 milliards d’euros.

En Espagne, explique l’alliance Competur, “un plan de soutien spécifique n’a toujours pas été approuvé, alors que, du fait de la crise, le secteur de l’hôtellerie et de la restauration est confronté depuis des mois à une chute sans précédent“. Selon la note de Competur, plus de 65 000 entreprises hôtelières ont fermé leurs portes. Par ailleurs, jusqu’à 100 000 entreprises supplémentaires sont en danger. En termes d’emplois, 350 000 ont été perdus. En outre, le chiffre d’affaires du secteur a diminué de plus de 50 % par rapport à l’année précédente.

L’Allemagne et les Pays-Bas sont les pays qui ont accordé le plus d’aides au secteur. Les montants sont respectivement de 10 000 et 15 000 euros.

Café à Rotterdam | Photo Micheile Henderson on Unsplash

Ils sont suivis par la France, où plus de 6 milliards d’euros sont dépensés dans les bars et restaurants. L’Italie, pour sa part, a fait de son mieux pour approuver l’aide au secteur dans un délai d’une semaine. Des pays plus petits comme le Luxembourg ont approuvé des mesures de soutien sans avoir complètement fermé des établissements du secteur.

 

La situation en Espagne : 8,5 milliards d’euros nécessaires pour sauver le secteur

Pour sa part, Juntos con la Hostelería a averti que l’Espagne aurait besoin de 8,5 milliards d’euros pour empêcher l’effondrement du secteur. Si des mesures de soutien ne sont pas adoptées, le secteur pourrait perdre plus d’un million d’emplois. En plus de perdre un tiers des établissements d’hôtellerie et de restauration, soit 100 000.

Bar à Madrid | Photo Mary Rebecca Elliott on Unsplash

Les réponses des députés européens espagnols sont attendues dans les prochaines semaines, suite à une série de réunions avec l’alliance Competur. Ces réunions ont pour but de faire comprendre la nécessité pour les pays membres d’indemniser l’industrie hôtelière. Cela se ferait avec une aide directe pour sauver le secteur.

En Espagne, le secteur de l’hôtellerie et de la restauration représente 6,2 % du PIB et emploie 1,7 million de personnes. Selon les données de 2019, le secteur contribue à hauteur de 17,5 milliards d’euros environ aux caisses publiques de l’État.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.

 

Rejoignez la Communauté SH sur Reddit

Spirits Hunters est une communauté dédiée aux spiritueux et au monde de la mixologie. N'hésitez pas à parler du monde de la mixologie et du métier du bartender ici !

Join