Connaissez vous l’histoire de la liqueur Jeppson’s Malört ?

Le Malört de Jeppson, la fameuse liqueur amère autrefois réservée aux bars de plongée de Chicago, dont la popularité s’est répandue comme un signe de fierté civique, a été vendu. Le nouveau propriétaire, CH Distillery, veut réorienter la production localement. Depuis une cinquantaine d’années, le malört est fabriqué et mis en bouteille en Floride et désormais il sera produit à Chicago.

“Malört” signifie “absinthe“, il est généralement servi sous forme de shot, résultat d’un défi ou d’un rituel d’attachement entre vieux amis. Il y a une expression faciale – “malört face” – associée à la grimace que l’on fait après l’avoir bu, qui vient généralement avec un “ce n’est pas si mal”. Mais après une pause, l’arrière-goût entre en jeu, comme un cadavre réchauffé et réanimé qui s’agrippe à la gorge d’un buveur !

Fort de son succès, la distribution va s’étendre à d’autres villes comme Austin, Milwaukee et Seattle. À tel point que les T-shirts Malört et autres marchandises sont désormais très populaires.

Certains des meilleurs barmen de Chicago ont essayé d’utiliser le malört dans les boissons, mais il n’y a pas de cocktail signature. Il faut le boire pur, alors avez-vous envie de le déguster ?

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.