bartender

Portrait : Jan Dirk Huijser, passionné par le mélange de la créativité et des saveurs

Depuis les Pays-Bas, nous accueillons Jan Dirk à Spirits Hunters pour notre interview, bartender finaliste du Best Confinement Tuto, passionné par l’association de la créativité et des saveurs dans les cocktails qu’il crée.

Bartender pendant 10 ans, Jan Dirk a aujourd’hui créé sa propre société “J.D. Hospitality”. Il trouve son inspiration dans les herbes cultivées dans son propre jardin et adore être devant le bar et interagir avec les gens. Pour la finale du concours de bartenders de Spirits Hunters “Best Confinement Tuto”, Jan Dirk a révélé un cocktail à base d’herbes qui ont poussée de son propre jardin et n’a pas hésité à participer avec sa meilleure vidéo.

Sans plus attendre, nous vous laissons découvrir par vous-mêmes la personnalité de Jan Dirk et ce qui le pousse à créer ses cocktails et à être bartender.

 

SPIRITS HUNTERS : 1. d’où êtes-vous originaire ?

Jan Dirk: Je viens des Pays-Bas, de la province de Noord-Holland. La région s’appelle “de Zaanstreek”. C’est la région située à environ une demi-heure au nord d’Amsterdam, et c’est en fait l’une des plus anciennes zones industrielles d’Europe. Dans les années 1700, il y avait environ 600 moulins à vent en activité dans cette région. La région est également célèbre pour ses maisons traditionnelles en bois, peintes en vert et en blanc. Beaucoup d’entre elles sont encore préservées. Si vous cherchez sur Google “Zaanse Schans”, vous le trouverez.

 

2 – Depuis combien de temps êtes-vous bartender?

Je suis bartender depuis 2011, soit depuis presque dix ans !

 

3 – Qu’est-ce qui vous a amené dans le monde du bartender/ qu’est-ce qui vous a inspiré à devenir bartender ?

À l’université, je me suis spécialisé en gestion hôtelière et en administration des affaires et j’ai effectué mon tout premier stage à Nikki Beach ( un club de plage ) à Koh Samui, en Thaïlande. Mes managers de l’époque, tous originaires des États-Unis, m’ont conseillé de devenir un très bon bartender en rentrant à Amsterdam. Ils m’ont dit que, quoi qu’il arrive dans la vie, si vous êtes un bon bartender, vous pouvez toujours déménager aux États-Unis et gagner beaucoup d’argent. En outre, j’ai toujours travaillé dans la cuisine pendant mes études secondaires et au début de mes études universitaires. De plus, enfant, j’ai toujours été intéressé par les combinaisons de saveurs. En tant que bartender à Amsterdam, je gagnais plus d’argent que dans la cuisine : de plus, j’aimais beaucoup être devant la maison et avoir plus d’interaction avec les invités.

 

4 – Qu’avez-vous découvert sur vous-même en étant bartender ?

Le fait d’être bartender m’a permis de laisser libre cours à ma créativité et à ma passion pour les combinaisons de saveurs. Je peux combiner les deux en créant des boissons visuellement attrayantes, au goût génial et conceptuelles. En outre, être bartender, c’est un peu comme être sur scène : chaque jour, j’ai un public différent et je dois trouver de nouvelles façons de faire plaisir à mes invités. Qu’il s’agisse de raconter une bonne histoire, de faire une blague, de personnaliser un verre ou simplement d’écouter. Vous devez avoir une idée des besoins de votre invité. Cela correspond vraiment à ma personnalité !

En outre, j’ai également découvert que j’aime beaucoup les concours de cocktails. Non seulement je dois me pousser à plonger dans un sujet et à faire des recherches sur un produit particulier. Mais aussi les nouveaux amis que l’on se fait en cours de route ! Il y a toujours quelque chose à gagner dans chaque concours.

 

5 – Quelle est la situation dans votre ville/pays par rapport au COVID ?

Nous avons la chance que les bars et les restaurants soient autorisés à ouvrir, même si c’est de façon limitée. Notre ville a engagé beaucoup de personnes pour vérifier les bars et les restaurants afin de s’assurer qu’ils suivent les nouvelles règles et réglementations. J’ai remarqué qu’une fois que les clients ont bu, il leur est difficile de suivre les nouvelles règles et les nouveaux règlements. Je dirais donc que la situation est assez bonne, même s’il est difficile d’avoir la responsabilité sur des clients qui ne suivent pas toujours les règles.

 

6 – Qu’est-ce qui vous a incité à réaliser la vidéo que vous nous avez envoyée pour le concours Confinement Bartender Contest ?

Pour être honnête, un de mes amis m’a prévenu. Sharla Ault, elle est attachée de presse et est également critique de bar et écrivain. Elle a remarqué le nouveau logo de mon entreprise “J.D. Hospitality” et m’a dit que je devrais participer au concours. Elle a apprécié que j’utilise des ingrédients de mon jardin. Depuis peu, j’aime vraiment cultiver mes propres légumes. Et me voilà maintenant dans le top 20. Merci Sharla 😉

 

7 – Votre bar est-il ouvert aujourd’hui ?

Bien sûr ! Et vous êtes tous invités et les bienvenus à passer au twentytwo cocktailbar à Roermond !

 

Vous pouvez suivre le monde des cocktails de Jan Dirk via Instagram @jan.dirk.hospitality

Vous trouverez d’autres interviews sur notre page consacrée aux Bartenders.

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.

 

Rejoignez la Communauté SH sur Reddit

Spirits Hunters est une communauté dédiée aux spiritueux et au monde de la mixologie. N'hésitez pas à parler du monde de la mixologie et du métier du bartender ici !

Join