Rachel Barrie Master Whisy Blender

Rachel Barrie, une femme dans le monde du whisky

Un bref aperçu de la carrière, des préférences et des goûts de Dr. Rachel Barrie, maître distillateur de whisky dans l’industrie écossaise.

Parmi les femmes dans l’industrie du whisky se trouve Rachel Barrie. Diplômée en chimie, elle travaille dans ce domaine depuis 26 ans. En effet, elle a intégré des distilleries comme Glenmorangie dans le rôle de Master Blender, carrière qu’elle occupe depuis 2003. Et aujourd’hui, elle le fait à Ben Riach, GlenDronach et Glenglassaugh, de Brown-Forman. Rachel apporte une expertise inégalée à l’industrie du whisky et pour ses réalisations, l’Université d’Edimbourg a reçu le diplôme avec mention.

En effet, l’année dernière, Barrie a reçu son doctorat avec distinction de l’Université d’Édimbourg pour ses services à l’industrie du whisky. Aussi, pour sa compréhension de l’alchimie du whisky.

 

Une femme dans l’industrie

Dans une récente interview accordée à SHINE News, Barrie révèle ses whiskies préférés, et comment elle perçoit l’industrie du whisky d’un point de vue féminin. ” C’est un bon moment pour être une femme qui travaille avec le whisky “, dit-elle. ” Je pense que les mêmes barrières et les mêmes luttes existent également pour tous les individus dans n’importe quelle industrie. ” Elle commente la différence entre les hommes et les femmes qui travaillent dans l’industrie. ” Les seuls obstacles que j’ai rencontrés sont ceux que je me suis imposés. Finalement, j’ai réussi à les surmonter. ”

Visionnaire, elle crée ses whiskies avec une très forte conviction de ce qu’elle veut depuis le début. Cependant, elle est confrontée à des défis tels que le décryptage de l’avenir d’un portefeuille de whisky. ” Je vois comment il va mûrir dans les 25, 30 ou 40 prochaines années. Je dois faire des prédictions pour l’avenir quand il y a tant d’inconnues.”

 

Et son whisky préféré ?

Ou ceux qui l’apprécient le plus, il le révèle aussi. Pour Barrie, votre choix dépendra de votre alimentation ou de la température. Il aime apprécier un bon Glendronach de 18 ans quand il fait froid. “Le jour de Noël avec un pudding, c’est à mourir ! D’autre part, dans des saisons comme le printemps, Ben Riach goûte 10 ans. Il fait remarquer qu’à part le whisky, il aime apprécier un bon vin, mais bien sûr, toujours en deuxième position.

 

Photo : Rachel Barrie/Instagram

 

Ne buvez pas au volant. Consommez avec modération.

 

Rejoignez la Communauté SH sur Reddit

Spirits Hunters est une communauté dédiée aux spiritueux et au monde de la mixologie. N'hésitez pas à parler du monde de la mixologie et du métier du bartender ici !

Join